Posted on Leave a comment

Comment choisir le meilleur désinfectant pour les mains au Canada

Le désinfectant pour les mains est devenu un élément essentiel de notre vie quotidienne, surtout depuis l’apparition de la pandémie de COVID-19. Les autorités sanitaires recommandent le désinfectant pour les mains au Canada, comme dans de nombreux autres pays, comme moyen efficace de minimiser la propagation des germes et des virus. Dans cet article, nous discuterons de la manière de choisir le meilleur désinfectant pour les mains au Canada en comprenant l’importance des ingrédients, de la toxicité et des utilisations.

Ingrédients du désinfectant pour les mains et ce qu’il faut rechercher

Le meilleur désinfectant pour les mains doit avoir un équilibre d’ingrédients qui éliminent efficacement les germes tout en étant doux pour votre peau. L’ingrédient actif principal dans le désinfectant pour les mains est l’alcool, qui est responsable de la destruction des germes. Les deux types d’alcool les plus couramment utilisés dans les désinfectants pour les mains sont l’alcool éthylique (éthanol) et l’alcool isopropylique. Selon Santé Canada, un désinfectant pour les mains au Canada doit contenir au moins 60% d’alcool pour être efficace.

Outre l’alcool, les autres ingrédients du désinfectant pour les mains comprennent des humectants et des émollients. Les humectants, tels que la glycérine, aident à retenir l’humidité dans la peau, tandis que les émollients tels que l’aloe vera et la vitamine E apaisent et hydratent la peau. Lors du choix du meilleur désinfectant pour les mains au Canada, optez pour un produit qui contient ces ingrédients supplémentaires pour garder vos mains douces et hydratées.

Le désinfectant pour les mains est-il toxique? Démystification des mythes

Une préoccupation courante concernant le désinfectant pour les mains au Canada est sa toxicité. Il est crucial de comprendre que tous les désinfectants pour les mains ne sont pas toxiques et que l’utilisation d’un désinfectant pour les mains conformément aux instructions figurant sur l’étiquette est généralement sûre. Cependant, certains désinfectants pour les mains peuvent contenir des ingrédients toxiques tels que le méthanol, qui peuvent causer des effets néfastes sur la santé s’ils sont ingérés ou absorbés par la peau.

Lors du choix du meilleur désinfectant pour les mains au Canada, choisissez toujours un produit approuvé par le gouvernement, car cela garantit que le produit répond aux normes de sécurité et d’efficacité. Vous pouvez consulter le site Web de Santé Canada pour une liste des désinfectants pour les mains autorisés, y compris leurs ingrédients et leurs informations de sécurité. En choisissant un désinfectant pour les mains au Canada de cette liste, vous pouvez être assuré d’utiliser un produit sûr et efficace.

Lors de la recherche d’un désinfectant pour les mains fiable et efficace au Canada, il est essentiel de choisir une marque qui répond aux normes d’approbation de Santé Canada. Le désinfectant pour les mains Aurelia de Divocco Medical est une excellente option, car il est répertorié par Santé Canada comme un produit approuvé. Aurelia offre une formule de haute qualité contenant la teneur en alcool recommandée pour une efficacité optimale contre les germes.

En choisissant Divocco Medical, vous pouvez avoir l’esprit tranquille en sachant que vous utilisez un produit à la fois sûr et efficace pour aider à protéger vous et vos proches contre les germes et les virus nocifs.

Comparaison des types de désinfectants pour les mains : gel, mousse et spray

Le désinfectant pour les mains au Canada est disponible sous différentes formes, notamment le gel, la mousse et le spray. Chaque type a ses avantages, et choisir le meilleur désinfectant pour les mains dépend de vos préférences et de vos besoins.

Les gels désinfectants pour les mains sont le type le plus courant de désinfectant pour les mains au Canada. Ils sont faciles à appliquer, et leur consistance épaisse assure que le produit reste sur vos mains suffisamment longtemps pour être efficace. Cependant, les gels désinfectants pour les mains peuvent laisser un résidu collant sur vos mains, ce que certaines personnes trouvent désagréable.

Les mousses désinfectantes pour les mains sont moins salissantes que les gels et ont tendance à se sentir plus légères sur la peau. Ils sont un bon choix pour ceux qui n’aiment pas la sensation collante des gels désinfectants pour les mains. Cependant, les mousses désinfectantes pour les mains peuvent nécessiter plus de pompes pour dispenser une quantité adéquate de produit.

Les sprays désinfectants pour les mains sont une option pratique qui permet une application rapide et uniforme. Ils ont moins de chances de laisser un résidu sur vos mains et sèchent rapidement. Cependant, les sprays désinfectants pour les mains peuvent s’évaporer plus rapidement que les gels ou les mousses, ce qui peut les rendre moins efficaces s’ils ne sont pas utilisés correctement.

Utilisations pratiques du désinfectant pour les mains au Canada

Le désinfectant pour les mains au Canada est principalement utilisé pour l’hygiène des mains, mais il peut également servir à d’autres fins en cas de besoin. Voici quelques autres utilisations du désinfectant pour les mains :

Désinfecter les surfaces : En l’absence de lingettes ou de sprays désinfectants, vous pouvez utiliser du désinfectant pour les mains pour nettoyer des surfaces telles que les poignées de porte, les interrupteurs d’éclairage et les poignées de chariot de magasin. Appliquez une petite quantité de désinfectant pour les mains sur un chiffon propre ou un mouchoir et essuyez la surface en profondeur.

  • Enlever les taches : Le désinfectant pour les mains peut aider à enlever certains types de tâches, tels que l’encre ou le rouge à lèvres, des vêtements et des tissus. Appliquez une petite quantité de désinfectant pour les mains sur la tache, frottez doucement le tissu ensemble, puis rincez à l’eau froide.
  • Désodoriser les chaussures : Si vous avez des chaussures malodorantes, le désinfectant pour les mains au Canada peut aider à neutraliser l’odeur. Mettez une petite quantité de désinfectant pour les mains sur un chiffon ou un mouchoir et essuyez l’intérieur de vos chaussures. Laissez-les sécher à l’air libre avant de les porter à nouveau.
  • Nettoyer les lunettes : Le désinfectant pour les mains peut être utilisé pour nettoyer et désinfecter vos lunettes. Appliquez une petite quantité de désinfectant pour les mains sur un chiffon en microfibre et essuyez délicatement les verres et les montures. Rincez les lunettes à l’eau et séchez-les avec un chiffon propre.

Conseils pour utiliser le désinfectant pour les mains au Canada efficacement

Pour tirer le meilleur parti de votre désinfectant pour les mains au Canada et assurer une efficacité maximale, suivez ces conseils :

  • Utilisez une quantité suffisante : Appliquez suffisamment de désinfectant pour les mains pour couvrir toutes les surfaces de vos mains, y compris le dos, les paumes, entre les doigts et sous les ongles.
  • Frottez bien : Frottez vos mains ensemble pendant au moins 20 secondes, en vous assurant que le désinfectant pour les mains couvre toutes les zones de vos mains.
  • Laissez sécher : Laissez le désinfectant pour les mains sécher sur vos mains sans l’essuyer. Cela permet à l’alcool de s’évaporer, laissant derrière lui les ingrédients actifs qui tuent les germes.
  • Utilisez du désinfectant pour les mains lorsque du savon et de l’eau ne sont pas disponibles : Le désinfectant pour les mains est une excellente alternative lorsque vous ne pouvez pas vous laver les mains avec du savon et de l’eau. Cependant, il est important de noter que le lavage des mains reste le moyen le plus efficace de retirer la saleté, la graisse et certains germes.

En conclusion, choisir le meilleur désinfectant pour les mains au Canada implique de comprendre les ingrédients, de sélectionner un produit sûr et de considérer le type et les utilisations du désinfectant. En suivant les conseils et les informations fournies dans cet article, vous pouvez prendre une décision éclairée et protéger vous-même et votre famille contre les germes et les virus nocifs.

Posted on

Où trouver le meilleur équipement médical pour les hôpitaux ?

Disposer de l’équipement médical essentiel est la clé pour fournir un service de santé approprié. Cependant, les équipements de santé nécessaires dépendent des soins médicaux dispensés sur le site spécifique. Ainsi, les mêmes accessoires médicaux ne sont pas nécessaires dans un cabinet dentaire et dans un hôpital.

Compte tenu de ce qui précède, cet article mentionne les articles de base pour les hôpitaux et autres établissements de soins de santé, ainsi que les endroits où acheter des fournitures médicales au Canada. 

Équipement médical de protection individuelle

Dans tout établissement de soins de santé, une pièce essentielle de l’équipement médical, quel que soit le service fourni, est l’équipement de protection individuelle de l’hôpital, qui n’est pas seulement utile, mais obligatoire selon la loi canadienne. Il s’agit principalement de gants, de blouses jetables et de masques de protection.

Ainsi, lorsqu’il s’agit de ces fournitures d’équipement médical, la plupart d’entre elles sont classées en fonction de leur degré de protection et des types de procédures pour lesquelles elles sont recommandées. Nous allons donc expliquer les niveaux de chacun d’entre eux.

Blouses à usage unique

Selon l’Association for the Advancement of Medical Instrumentation, les blouses à usage unique sont classées en quatre niveaux. Ainsi, un niveau de blouse devrait être utilisé par les prestataires de soins de santé pour les procédures de base, dans lesquelles il n’y a pas de transmission de fluides élevés, par exemple les conseils de routine. D’autre part, il s’agit de l’équipement médical qui est généralement fourni aux visiteurs et aux patients dans les hôpitaux pour les protéger.

Le deuxième niveau est celui des équipements de soins de santé requis pour les processus où le risque de fluides est légèrement plus élevé, comme lors d’une prise de sang, de la suture de blessures ou de l’entrée dans l’unité de soins intensifs. Ils sont les plus fréquents dans le travail quotidien des médecins et des infirmières.

Enfin, les niveaux trois et quatre sont utilisés lorsque des traitements présentant un risque élevé de fluides ou de contagion doivent être effectués, et sont donc utilisés lors du traitement de patients traumatisés ou dans les services de chirurgie. 

Gants jetables

Les gants jetables sont un autre équipement médical utilisé quotidiennement dans les services de santé. Ainsi, il existe deux types de gants utilisés par les prestataires de soins de santé : le nitrile et le latex. Cependant, ces dernières années, la tendance dans les fournitures d’équipements médicaux s’est déplacée vers le nitrile.

En effet, les gants en nitrile sont fabriqués en nitrile-butadiène, qui est un type de caoutchouc synthétique. En tant que tels, ils présentent plusieurs avantages par rapport aux fournitures hospitalières similaires. Tout d’abord, ils sont plus résistants aux perforations et n’utilisent pas de talc pour faciliter leur utilisation. 

Ils sont aussi souvent plus flexibles, ce qui permet une plus grande précision. En outre, au Canada, les équipement médical sont souvent de couleur bleue afin de faciliter la détection des déchirures ou de la contamination par des fluides tels que le sang.

Embouchure

Ces dernières années, en raison de la pandémie de COVID-19, les masques jetables sont devenus populaires dans la population générale. Pourtant, crise sanitaire ou pas, les masques sont d’équipement médical qui doit être utilisé quotidiennement dans les hôpitaux.

Ainsi, la version la plus fréquente de ceux-ci dans les hôpitaux sont les masques chirurgicaux, également appelés masques médicaux pour les procédures. Ce ne sont rien d’autre que les masques jetables bleus habituels.

Ainsi, les masques sont utilisés dans les hôpitaux pour protéger les travailleurs des maladies transmises par l’air et des fluides corporels. Dans certains cas, il sera également demandé aux visiteurs de porter cet équipement de santé.

 Ils sont à usage unique et seront généralement remplacés après le traitement de patients atteints de maladies infectieuses ou en cas de transmission importante de fluides. 

Les fournitures d’équipement médical énumérées ci-dessus sont dépensées quotidiennement en grandes quantités dans les hôpitaux. Elles font également l’objet de réglementations spécifiques visant à garantir leur efficacité en tant qu’équipement de protection individuelle. C’est pourquoi nous recommandons Divocco Medical, qui vend des fournitures hospitalières certifiées, pour l’achat de fournitures médicales au Canada.

Équipement médical de base pour les patients

Une fois que vous vous êtes occupé de l’équipement médical au Canada en mettant l’accent sur la protection du personnel, vous devez vous occuper des éléments de base pour pouvoir prendre en charge la majorité des patients. Il s’agit donc de l’équipement médical que vous pouvez trouver dans presque tous les hôpitaux.

Aide à la mobilité

Dans le domaine des soins de santé, il est fréquent de rencontrer des patients qui ont besoin d’aide pour se déplacer, soit en raison d’une blessure, soit parce qu’ils sont affaiblis par la maladie. Les hôpitaux sont donc équipés de diverses aides médicales pour faciliter la marche. 

Les plus courantes sont les béquilles et les fauteuils roulants. Dans le cas des béquilles, elles permettent de transférer le poids des jambes aux bras et constituent un excellent soutien pour les personnes blessées aux jambes ou légèrement affaiblies.

Les fauteuils roulants sont remis aux patients affaiblis, par exemple s’ils sont en train d’accoucher ou s’ils viennent de sortir de l’hôpital. Cependant, ils peuvent être prescrits pour un large éventail d’affections, selon ce que le professionnel de santé qui s’occupe de la personne concernée juge approprié.

 Lits d’hôpitaux

Les lits d’hôpital sont un autre élément crucial pour garantir de bons soins aux patients. Bien que tous les établissements de soins de santé ne doivent pas disposer de lits, ceux-ci sont indispensables dans les hôpitaux, car les patients doivent souvent être hospitalisés. 

Ainsi, les lits d’hôpitaux visent non seulement à rendre le patient aussi confortable que possible pendant son séjour, mais aussi à faciliter le travail des médecins et des infirmières. Par exemple, les meilleurs lits seront dotés de fonctions permettant de manipuler la hauteur afin de pouvoir soulever le patient.  

Le linge de lit jetable est également utilisé pour éviter la contamination croisée entre les patients ; il va donc de pair avec les lits d’hôpital.

Enfin, l’équipement médical nécessaire dépendra en grande partie des procédures que vous souhaitez être en mesure de fournir. Il existe des machines pour l’imagerie diagnostique, telles que les rayons X ou l’IRM, ainsi que des appareils de défibrillation, mais la liste ci-dessous énumère les articles que l’on trouve dans tous les hôpitaux.

Ainsi, la grande majorité d’équipement médical répertoriés ici peuvent être achetés auprès de Divocco Medical dans la région canadienne, qui dispose d’une équipe de professionnels qui s’assurent que toutes les fournitures hospitalières respectent les réglementations nationales et internationales. 

Posted on

Types de gants : un guide de base pour choisir le meilleur gant

Depuis la création de directives sur les équipements de protection individuelle en 1986 par l’Union européenne, les gants sont un élément indispensable des soins professionnels dans de nombreuses industries. Cependant, il est essentiel de connaître les différents types de gants afin de choisir ceux qui conviennent à votre secteur.

Dans cette optique, cet article explique les spécifications des différents types de gants afin que vous sachiez clairement quelles sont leurs fonctions.

Pourquoi est-il important d’utiliser les bons types de gants ?

Avant de présenter les caractéristiques des différents types de gants, il est essentiel de reconnaître l’importance d’utiliser le bon gant de protection pour le travail. En effet, les matériaux de chaque gant sont spécifiquement choisis pour remplir certaines fonctions.

Ainsi, si l’on travaille avec des produits chimiques, il faut porter des gants chimiques, sinon les gants peuvent se dissoudre et l’individu risque de se brûler.

D’autre part, dans le milieu médical, les gants jetables sont classés en différentes catégories, certaines étant plus épaisses que d’autres, compte tenu du niveau de transmission des fluides qui peut se produire dans une procédure particulière, de sorte que les mêmes types de gants ne peuvent être utilisés pour une opération chirurgicale et pour un examen de routine. 

Les types de gants les plus courants dans les équipements de protection individuelle sont énumérés ci-dessous.

1. Gants en nitrile

Les gants en nitrile sont les gants résistants aux produits chimiques les plus populaires. Ainsi, ces types de gants sont fabriqués en nitrile-butadiène, qui est un type de caoutchouc synthétique. Grâce à leurs composants, les gants en nitrile conviennent à la manipulation de tous les types de produits chimiques, notamment l’huile, le carburant et d’autres produits chimiques utilisés dans les industries automobiles, les laboratoires et les usines, entre autres.

En plus d’être idéaux comme gants chimiques, ces types de gants se caractérisent par leur résistance aux perforations et aux déchirures. Les gants en nitrile sont également le choix idéal pour ceux qui souffrent d’une allergie au latex.

Toutefois, si les gants en nitrile conviennent à la manipulation de tous les types de produits chimiques, ils ne sont pas faits d’un matériau souple et ne sont donc pas idéaux dans les espaces où de petits objets ou des tâches nécessitant une grande dextérité manuelle sont impliqués. 

2. Gants en latex

Les gants en latex sont l’un des types de gants les plus reconnus dans le monde pour leurs multiples usages. Ils sont fabriqués, comme leur nom l’indique, en latex. Le latex est un composant extrait de l’hévéa. Contrairement aux gants en nitrile, ceux-ci ne sont donc pas synthétiques. 

Ils sont donc les gants jetables les plus courants dans le secteur médical en raison de leur haute protection contre les bactéries et les virus. Un autre avantage est leur flexibilité et leur élasticité, ce qui leur permet d’être utiles pour les tâches détaillées, raison pour laquelle ils sont si souvent utilisés comme gants chirurgicaux. 

Ces types de gants sont également largement utilisés dans l’industrie cosmétique en raison de leurs caractéristiques d’isolation et de leur flexibilité pour les travaux de précision. Ils sont également utilisés dans certains laboratoires, mais ils ne peuvent pas être classés comme des gants résistants aux produits chimiques car certains solvants peuvent décomposer le latex.

D’autre part, certaines personnes sont allergiques au latex, ils ne sont donc pas recommandés pour la manipulation des aliments. 

3. Gants en vinyle

L’une des questions les plus fréquemment posées est de savoir ce qui est le mieux : gants en vinyle ou gants en latex. Cependant, chacune présente des avantages particuliers. Ainsi, ces types de gants sont principalement constitués de chlorure de polyvinyle et sont également plastifiés.

Leurs utilisations sont très similaires à celles des gants en latex, mais dans la discussion sur les gants en vinyle par rapport aux gants en latex, les avantages des gants en vinyle sont qu’ils sont idéaux pour la manipulation des aliments, donc l’allergie alimentaire est presque nulle, contrairement au latex.

D’autre part, comme ils ne sont pas disponibles en différents degrés de densité pour la protection contre les fluides, ils ne sont utilisés dans le secteur médical que pour les procédures à faible risque telles que les examens de routine.

Ils sont généralement moins chers en raison de leur processus de fabrication. On les trouve donc couramment dans les activités professionnelles qui nécessitent une protection sanitaire mais qui ne manipulent pas de produits chimiques ou de substances dangereuses ; ce ne sont donc pas des gants chimiques. 

4. Gants en néoprène

Ces types de gants, contrairement à ceux mentionnés ci-dessus, ne sont pas classés comme des gants jetables, mais cela ne signifie pas qu’ils sont moins utilisés comme équipement de protection individuelle. Le néoprène est un autre type de caoutchouc synthétique et est donc très résistant.

Ainsi, il est possible de trouver des gants en néoprène qui sont parfaits comme gants résistants aux produits chimiques. Ils sont donc utiles pour les activités qui nécessitent une telle résistance mais qui sont répétitives, ce qui rend le coût d’achat de gants jetables trop élevé, par exemple les tâches de nettoyage général.

 On peut également les trouver dans l’industrie de l’électricité et de la plomberie ou dans des travaux impliquant un contact avec la chaleur.

5. Gants en tissu

Enfin, bien que ces types de gants soient moins courants, les gants en tissu ou les gants recouverts d’une couche de tissu sont également utilisés comme gant de protection dans certaines industries. Leur fonction n’est pas exactement antibactérienne, mais ils protègent contre les blessures physiques telles que les coupures ou les brûlures. 

C’est pourquoi on le trouve couramment dans des secteurs tels que l’apiculture, l’agriculture, le jardinage ou la construction. Sa principale protection est contre la poussière, les coupures et les brûlures mineures, et il est également excellent pour absorber la sueur.  

 Comme les gants en néoprène, ils sont réutilisables. Cependant, ils ne sont pas autorisés à être utilisés dans des tâches nécessitant d’éviter la contamination croisée ou le contact avec certaines substances. 

Nous espérons que cet article vous a aidé à identifier les types de gants nécessaires pour le secteur dans lequel vous travaillez. Si vous recherchez des gants jetables d’excellente qualité dans la région du Canada, nous vous recommandons Divocco Medical, dont les professionnels veillent à ce que leur fabrication soit de la plus haute qualité. 

Posted on

Où acheter des masques contre le coronavirus au Canada ?

Ces derniers mois, alors que la grande majorité des pays ont levé leurs réglementations obligatoires en matière d’isolement et de masque facial, les cas de COVID-19 ont à nouveau augmenté. L’utilisation de masques médicaux au Canada est donc essentielle pour réduire le nombre d’infections. Dans cet article, nous vous dirons où acheter des masques contre le coronavirus et ce que vous devez prendre en compte avant d’acheter des masques en ligne

Le masquage fonctionne-t-il ?

Une question fréquemment posée, outre celle de savoir où acheter des masques contre le coronavirus, est la suivante : “le masquage fonctionne-t-il ? “Donc, selon l’Institut de technologie de Californie, la réponse simple est “oui”.

Ainsi, il a été démontré que l’utilisation de masques faciaux répondant aux caractéristiques recommandées par l’Organisation mondiale de la santé réduit considérablement les taux de croissance des coronavirus. Conçus de manière appropriée, ils se sont également avérés capables de filtrer les particules en suspension dans l’air et d’empêcher ainsi la propagation d’autres maladies transmises par l’air.

Toutefois, comme vous l’avez peut-être remarqué, pour que ces derniers fonctionnent correctement, ils doivent répondre à certaines caractéristiques. Ainsi, nous allons énumérer les meilleurs masques pour le COVID.

1. Masques KN95

Avant de répondre à la question de savoir où acheter des masques contre le coronavirus, vous devez savoir quelles sont les caractéristiques que doivent présenter les masques médicaux au Canada.

Ainsi, lorsqu’il est question des meilleurs masques pour le COVID, les masques KN95 sont définitivement ceux dont il faut parler. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, les masques N95 et KN95 doivent leur nom au fait qu’ils filtrent 95 % des particules en suspension dans l’air.

En cherchant “où acheter des masques contre le coronavirus”, vous avez peut-être vu des masques N95. Cependant, les N95 sont généralement réservés à un usage médical, tandis que les KN95 ont été recommandés pour un usage général. 

Lorsque vous décidez quel masque acheter en ligne, vous devez savoir que non seulement les masques KN95 offrent une excellente protection, mais que leur principale différence avec le N95 est le fait que le KN95 suit les réglementations chinoises alors que le N95 est fabriqué selon les normes américaines. Toutefois, cela ne signifie pas que l’un est inférieur à l’autre.

En fait, au plus fort des infections au COVID-19, on a demandé au public d’acheter des KN95 et de laisser les masques N95 aux médecins. Par conséquent, l’achat de masques KN95 offre une protection plus que suffisante.

Enfin, il convient de noter que les masques KN95 sont jetables et ne doivent pas être portés pendant plus de 24 heures d’affilée.

2. Masques médicaux

En ce qui concerne les masques populaires pour le COVID et pour répondre à la question “où acheter des masques contre le coronavirus”, il est clair que les masques médicaux au Canada sont parmi les plus utilisés. Dans ce cas, ceux que vous obtenez généralement lorsque vous cherchez où acheter des masques contre le coronavirus sont les masques procéduraux.

Les masques de procédure sont des masques jetables qui offrent un haut niveau de protection. En fait, leur seule différence avec les masques chirurgicaux est qu’ils ne sont pas stériles. Cependant, ils offrent le même niveau de défense.

Ils existent également en trois niveaux : le premier est le niveau de défense le plus simple, le deuxième fournit une barrière moyenne, et le troisième niveau offre la plus grande protection. 

Ceux-ci sont conçus, en principe, pour protéger non seulement contre les particules en suspension dans l’air mais aussi contre les fluides. C’est pourquoi on les trouve couramment dans les environnements médicaux.

Bien qu’ils existent en plusieurs couleurs, ils sont généralement de couleur bleue et blanche. Ce choix de couleur vous permet de voir si le masque est souillé, car il peut être nécessaire de le remplacer. Si vous achetez des masques procéduraux bleus, n’oubliez pas que la partie bleue va à l’extérieur.

Il est essentiel de savoir que, suite à l’augmentation de l’utilisation des masques par le grand public lors de la pandémie de COVID-19, des milliers de masques ont été produits qui ne répondaient pas aux directives sanitaires et étaient donc inefficaces. Ainsi, lorsque vous cherchez où acheter des masques contre le coronavirus, vous devez vous assurer qu’ils sont conformes aux réglementations gouvernementales. Vous pouvez lire les directives du gouvernement canadien ici. 

3. Masques faciaux réutilisables

Comme la plupart des pays ont exigé ou du moins suggéré pendant longtemps l’utilisation de masques faciaux, les masques jetables ont fait l’objet de dépenses importantes. Ainsi, de nombreuses personnes ont opté pour l’utilisation de masques en tissu réutilisables.

Cependant, pour qu’ils fonctionnent comme une protection COVID, ils doivent présenter des caractéristiques très spécifiques dont vous devez tenir compte lorsque vous recherchez des masques réutilisables en ligne au Canada.

Ainsi, lorsque vous achetez des masques réutilisables en ligne au Canada, vous devez vérifier qu’ils couvrent correctement votre nez et votre menton, que le tissu est bien tissé et qu’il n’y a pas de trous visibles. Une fois que vous avez le masque en tissu en main, vous pouvez le tester en le tenant face à la lumière : un bon masque ne doit pas laisser passer la lumière. 

Il est également recommandé, comme les masques jetables, de prévoir une forme d’ajustement au niveau du nez.

Évitez d’acheter des masques réutilisables en ligne au Canada qui présentent des espaces entre les côtés de votre visage et votre nez, ceux qui ne comportent qu’une fine couche de tissu et ceux qui laissent passer la lumière.

Lorsque vous allez utiliser vos masques en tissu, assurez-vous qu’ils ne sont pas humides ou sales. De même, ce n’est pas parce qu’ils sont réutilisables que vous pouvez les utiliser indéfiniment, vous devez les laver et dès que vous constatez une usure importante, il est conseillé d’en acheter de nouveaux.

Compte tenu des informations fournies ici, et pour répondre à la question “où acheter des masques contre le coronavirus”, pour acheter des masques en ligne au Canada, nous recommandons Divocco Médical. Non seulement notre entreprise respecte toutes les exigences gouvernementales, offrant ainsi la meilleure protection, mais elle vous permet également de programmer une livraison régulière de masques médicaux afin de ne jamais en manquer.

Posted on

Le désinfectant pour les mains tue-t-il les virus ? Apprenez-en plus sur ses effets

Avec la pandémie de COVID-19, une augmentation sans précédent de la vente de désinfectant pour les mains a été observée. Cependant, malgré les recommandations constantes des experts de la santé, de nombreuses personnes se posent encore la question de savoir si le désinfectant pour les mains tue les virus ou s’il est vraiment efficace. Dans cet article, nous allons donc répondre à toutes vos questions sur l’utilisation du désinfectant pour les mains et son efficacité.

Qu’est-ce que le désinfectant pour les mains ?

Avant de répondre à la question de savoir si et comment le désinfectant pour les mains tue les virus, il faut savoir ce qu’est exactement le désinfectant pour les mains. Le désinfectant pour les mains est principalement composé d’alcool, dont la teneur varie en fonction du produit. Toutefois, pour qu’il puisse remplir sa fonction, la quantité d’alcool doit être d’au moins 60 %.

De même, ses présentations les plus courantes sont le liquide, le gel ou la mousse. Ils sont généralement utilisés en remplacement du lavage des mains à l’eau et au savon et sont donc très utiles dans les endroits où l’eau n’est pas facilement accessible, par exemple dans les lieux publics. Ils sont également fréquemment utilisés dans les lieux où sont fournis des services de santé, car ils permettent une désinfection rapide et appropriée des mains.

Son utilisation dans les établissements de santé remonte à 1966, mais sa véritable popularisation remonte aux années 1990. Ces dernières années, il s’est imposé dans les locaux commerciaux et même dans les foyers avec la pandémie de COVID-19.

Le désinfectant pour les mains tue-t-il les virus ?

La réponse des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) à la question “Le désinfectant pour les mains tue-t-il les virus ?” Les désinfectants pour les mains, s’ils ont un taux d’alcool supérieur à 60 %, peuvent tuer un grand nombre de microbes et de bactéries, mais ils ne détruisent pas 100 % des bactéries.

Donc, en ce qui concerne les questions “le désinfectant pour les mains est-il efficace ?” et “le désinfectant pour les mains tue-t-il les virus ?”, vous devez savoir que le désinfectant pour les mains n’est pas efficace sur certains types de germes très spécifiques tels que le cryptosporidium, le norovirus et le clostridium. Cependant, il est capable de tuer la grande majorité des microbes, y compris les coupables du COVID-19.

De même, pour ce qui est de l’efficacité du désinfectant pour les mains, le CDC indique qu’il est excellent pour les prestataires de soins de santé, mais pas aussi efficace pour les personnes qui ont les mains visiblement sales ou grasses.

Enfin, à la question “le désinfectant pour les mains tue-t-il les virus ?”, un bon désinfectant pour les mains peut tuer jusqu’à 95 % des virus et des bactéries.

Le désinfectant pour les mains est-il sûr ?

Avec l’utilisation accrue de désinfectant pour les mains, de nombreuses personnes ont posé deux questions essentielles : “Le désinfectant pour les mains est-il sûr ?” et “Quelle quantité de désinfectant pour les mains est mortelle ?”.  Selon le Poison Control Center et le CDC, le désinfectant pour les mains, lorsqu’il est utilisé de manière topique, c’est-à-dire pour ce pour quoi il a été conçu, est sans danger, même pour les très jeunes enfants.

Toutefois, et cela mérite d’être précisé, lorsqu’il s’agit de savoir quelle quantité de désinfectant pour les mains est mortelle, il est clair que toute consommation orale d’un produit contenant des niveaux d’alcool aussi élevés peut être mortelle. Il est clair que toute consommation orale d’un produit ayant un taux d’alcool aussi élevé peut être mortelle. Ainsi, si vous pensez que vous ou vos enfants avez accidentellement ingéré du désinfectant pour les mains, vous devez immédiatement vous rendre aux urgences pour un lavage d’estomac.

D’autre part, quant à la quantité de désinfectant pour les mains qui est mortelle en usage topique, il est très peu probable, voire presque impossible, d’être empoisonné par ce produit.

Le désinfectant pour les mains est-il périmé ?

Tout comme la question “Le désinfectant pour les mains tue-t-il les virus ?” est souvent posée, il existe également une idée fausse selon laquelle le désinfectant pour les mains ne peut pas se périmer. Il convient donc de préciser que oui, le désinfectant pour les mains est périmé.

Un désinfectant pour les mains périmé n’est ni toxique ni dangereux, il perd simplement la plupart de ses propriétés de destruction des germes. 

Grâce à la réglementation imposée aux désinfectants pour les mains, la plupart des désinfectants pour les mains comportent une date de péremption sur leur emballage, comme tout autre produit. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande de choisir des désinfectants qui durent au moins deux ans.

En plus de vérifier la date d’expiration d’un désinfectant pour les mains sur l’étiquette du récipient, vous pouvez également remarquer qu’un désinfectant pour les mains périmé perd souvent sa consistance et son odeur caractéristique d’alcool. En effet, l’alcool s’évapore avec le temps et perd donc son efficacité en tant que désinfectant.

Dans quels domaines le désinfectant pour les mains est-il utile ?

Dans cette optique, et après avoir répondu à la question “le désinfectant pour les mains tue-t-il les virus ?”, le désinfectant pour les mains s’est avéré utile dans de multiples scénarios. Voici donc où et comment vous devez utiliser le désinfectant pour les mains.  

Dans les établissements de soins de santé, les professionnels utilisent généralement un désinfectant pour les mains avant et après avoir vu les patients, mais cela n’est recommandé que si les procédures sont non invasives. Par conséquent, les chirurgiens se lavent les mains avec de l’eau et du savon, mais un médecin généraliste effectuant un contrôle de routine peut utiliser un désinfectant pour les mains.

Il est également fréquent que les visiteurs des patients soient invités à se désinfecter les mains avec ce gel. En outre, après la pandémie de COVID-19, de nombreuses entreprises ont choisi de proposer du gel désinfectant pour les mains à leurs clients. C’est excellent car cela permet d’éviter la contamination croisée entre les produits.

En revanche, si à un moment donné, il n’y a pas d’accès facile à l’eau et au savon, le désinfectant est un bon substitut.

Cependant, comme nous l’avons déjà déterminé, si les mains sont grasses ou visiblement sales, le désinfectant ne sera pas efficace. De même, lorsque vous allez aux toilettes, il est toujours préférable de vous laver les mains.

Enfin, nous espérons que cet article a été utile pour répondre à la question “le désinfectant pour les mains tue-t-il les virus ?” Si vous souhaitez acheter un désinfectant pour les mains avec un taux d’alcool supérieur à 60 % dans la zone Canada/États-Unis, nous vous recommandons Divocco Médical.

Posted on

Quelle est la différence entre les gants en vinyle et les gants en nitrile ?

Les gants en vinyle et les gants en nitrile sont des équipements de protection individuelle très populaires, tant dans le milieu médical que dans d’autres secteurs. Cependant, chacun a ses propres avantages et est utile pour différents travaux. Voici donc un article qui vous dira tout ce que vous devez savoir sur les gants en vinyle et les gants en nitrile.

Quels sont les gants en nitrile ?

Avant toute comparaison entre les gants en vinyle et les gants en nitrile, il est essentiel de définir “ce que sont les gants en nitrile”. Ainsi, les gants en nitrile sont célèbres principalement pour trois raisons : leur résistance chimique, leur durabilité et leur absence de latex, ce qui est un grand avantage pour les personnes allergiques au latex. Ils sont populaires dans le secteur médical, pour la manipulation des aliments et pour les tatoueurs. 

La question la plus fréquemment posée est de savoir de quoi sont faits les gants en nitrile, et la réponse est simple : ils sont en caoutchouc, plus précisément en composé de butyronitrile. Les gants en nitrile sont généralement de couleur bleue ou noire, ce qui permet d’identifier facilement s’ils ont été déchirés.

Le butyronitrile, également connu sous le nom de butanenitrile ou de propylcyanide, est résistant aux produits chimiques et aux solvants les plus courants, ce qui fait des gants en nitrile le choix privilégié dans les laboratoires. Il est aussi couramment utilisé dans les chaussures, les éponges et autres ustensiles.

En outre, les gants en nitrile sont plus résistants que ceux en latex et, contrairement au latex, il est très rare qu’une personne développe des allergies au nitrile. 

Il est important de préciser que tous les gants en nitrile ne sont pas approuvés pour un usage médical et qu’ils ne sont pas résistants à la chaleur. Par conséquent, si vous devez choisir entre des gants en vinyle et des gants en nitrile, vous devez tenir compte de l’usage auquel vous destinez les gants jetables et vérifier s’ils sont approuvés pour un usage médical. 

Quels sont les gants en vinyle ?

Les gants en vinyle sont une autre option populaire d’équipement de protection individuelle. Nous avons déjà parlé de la composition des gants en nitrile ; dans le cas des gants en vinyle, ils sont principalement composés de chlorure de polyvinyle (PVC).  Le PVC est également utilisé pour fabriquer des jouets, des cartes de crédit, des tuyaux et même des bouteilles. 

Dans la comparaison entre les gants en vinyle et les gants en nitrile, il convient de noter que les gants en vinyle sont beaucoup plus utilisés dans la vie quotidienne, notamment pour le nettoyage ménager et la préparation des aliments dans les restaurants. 

De plus, l’allergie aux gants en vinyle est extrêmement rare car ils sont 100% sans latex. Comme indiqué plus haut, de nombreuses études ont montré à quel point les allergies au latex sont fréquentes et peuvent apparaître à tout moment de la vie d’une personne. Si vous pensez être allergique aux gants en vinyle, il est probable que votre véritable allergie soit à l’amidon de maïs souvent utilisé dans les gants en vinyle pour en faciliter l’utilisation, auquel cas vous ne devriez acheter que des gants en vinyle non poudrés. 

Gants en vinyle ou en nitrile

Une fois que nous avons défini les gants individuellement, il est temps de faire la comparaison entre les gants en vinyle et les gants en nitrile. Tout d’abord, vous devez garder à l’esprit que le bon choix dépendra largement de l’usage que vous en ferez. 

En ce sens, dans le cas des gants en nitrile par rapport au vinyle, les gants en nitrile sont beaucoup plus résistants aux produits chimiques et aux huiles, ainsi qu’aux perforations. Ainsi, si vous êtes tatoueur, ils sont utiles pour leur résistance aux perforations, d’autre part, l’utilisation de produits chimiques et de solvants dans les laboratoires et la mécanique automobile en fait le choix privilégié dans ces espaces.

D’autre part, ils permettent la mobilité et la sensibilité des mains, en plus d’offrir une protection contre les matières infectieuses, ce qui les rend excellents pour les prestataires de soins de santé.

En ce qui concerne les gants en vinyle par rapport aux gants en nitrile, les avantages des gants en vinyle sont qu’ils sont moins chers, mais ils sont moins résistants que les gants en nitrile. Ils sont utiles pour les tâches à faible risque qui nécessitent tout de même un entretien et des mesures de protection individuelle, par exemple la préparation et la manipulation des aliments.

Les gants en vinyle sont plus susceptibles de se déchirer et ne constituent pas une bonne protection contre les produits chimiques. Ainsi, bien qu’ils soient plus économiques que les gants en nitrile, ils peuvent également entraîner des coûts à long terme car ils se déchirent facilement. Ainsi, ils ne sont recommandés que pour, comme nous l’avons déjà établi, les activités à faible risque. 

Cependant, au-delà de la comparaison entre les gants en vinyle et les gants en nitrile, il est important de reconnaître que les gants en latex ne sont pas toujours le meilleur choix pour le secteur de la santé. Ceci est dû à la fréquence des allergies au latex dont peuvent souffrir à la fois les prestataires de soins et les patients, et il n’y a pas toujours le temps de tester si un patient est allergique au latex.

Compte tenu de ce qui précède, la popularité des gants en latex a considérablement diminué. Ainsi, dans la discussion sur les gants en vinyle par rapport aux gants en nitrile, l’une ou l’autre option est meilleure que les gants en latex puisque les deux sont sans latex et que les allergies se produisent rarement avec le chlorure de polyvinyle et le butyronitrile.

Enfin, nous espérons que cet article vous a été utile pour comprendre la comparaison entre les gants en vinyle et les gants en nitrile. De même, si vous souhaitez acheter des gants jetables dans la région canadienne, nous vous recommandons Divocco Médical, dont nous vous assurons qu’il possède les caractéristiques de sécurité indiquées pour une utilisation dans le secteur de la santé. 

 

 

Posted on

Où acheter des blouses d’hôpital au Canada ?

Les blouses d’hôpital sont un article nécessaire dans tous les établissements de soins de santé au Canada, tant pour les patients que pour les médecins et les infirmières. En plus de cela, elles sont portées en permanence, il est donc très important d’acheter les bonnes blouses. Dans cet article, nous vous proposons un guide pour acheter les meilleures blouses d’hôpital au Canada.

Qu’est-ce qu’une blouse d’hôpital ?

Les blouses d’hôpital font partie des équipements de protection individuelle (EPI) établis par l’Union européenne en 1986 pour prévenir la contamination des professionnels et des patients et servir de barrière contre les fluides corporels et autres matières potentiellement infectieuses. 

Parce qu’elles font partie des EPI déterminés par le gouvernement canadien, certaines réglementations doivent être respectées pour fabriquer une blouse d’hôpital. Sur le site officiel du Canada, vous pouvez vérifier les spécifications d’une blouse médicale approuvée.

Contrairement à d’autres équipements de protection individuelle, elle est utilisée non seulement par les médecins qui fournissent le service de santé, mais aussi par les patients et même les visiteurs. Les blouses d’hôpital sont jetables et doivent être éliminées avec les déchets toxiques. 

Types de blouses d’hôpital

Dans cette optique, il existe deux types fondamentaux de blouses d’hôpital : les blouses médicales et les blouses pour patients. Nous expliquons ici les caractéristiques de chacun d’entre eux. 

Blouse d’hôpital pour les professionnels de la santé

Ainsi, une blouse médicale bénéficie généralement d’une plus grande protection en raison du fait qu’elle interagit et traite directement avec les patients. Ces niveaux et leurs caractéristiques sont établis par l’Association for the Advancement of Medical Instrumentation (AAMI), qui a été fondée en 1965 pour déterminer les normes internationales en matière d’instrumentation médicale.

Les blouses médicales de niveau 1 sont utilisées pour les examens de routine car elles ne contiennent pas beaucoup de fluides. Les blouses d’hôpital de niveau 2 sont les plus fréquemment utilisées et sont les blouses d’hôpital préférées des infirmières, car elles sont parfaites pour leur travail quotidien : prise de sang, remplacement des perfusions, sutures et travaux de laboratoire.

Les blouses de niveaux 3 et 4 sont utilisées par les professionnels de la santé dans les procédures à forte teneur en liquide, par exemple les soins en salle d’urgence, les cas de traumatismes et les opérations chirurgicales. Elles peuvent également être utilisées comme blouses d’hôpital pour les infirmières si elles assistent aux procédures indiquées. 

Il convient également de noter que les blouses médicales ne sont pas “tricotées”, car cela permettrait aux fluides de s’infiltrer à travers la blouse. C’est pourquoi des machines à chaleur spéciales sont utilisées pour lier les tissus ensemble de manière uniforme et garantir que les blouses d’hôpital protègent efficacement les médecins et les infirmières.

Blouse d’hôpital pour les patients

Ensuite, il y a les blouses de patient que vous avez probablement portées à un moment donné et vous vous êtes demandé comment enfiler une blouse d’hôpital. Les blouses d’hôpital au Canada pour les patients sont également couramment utilisées et, en plus de la protection, elles permettent aux médecins d’avoir facilement accès à différentes parties du corps d’une personne.

Il existe des blouses jetables en papier et en tissu qui, contrairement aux blouses d’hôpital pour les infirmières et les médecins qui sont fabriquées en polypropylène spunbond-meltblown-spunbond, sont en papier ou en polyester. 

Une question fréquemment posée, comme nous l’avons déjà indiqué, est de savoir comment enfiler une blouse d’hôpital ou pourquoi elle a une ouverture dans le dos. Ainsi, une blouse d’hôpital pour les interventions simples est couverte sur le devant et se noue au niveau du cou ou de la taille. L’ouverture sert à faciliter le retrait et la réalisation des examens nécessaires.

Il est également possible qu’on vous demande, en tant que patient, de porter une blouse spéciale pour les lignes IV. Ces blouses sont munies d’ouvertures au niveau des bras pour empêcher la ligne de perfusion de bouger et faciliter son remplacement. 

De quoi devez-vous tenir compte lorsque vous achetez des blouses d’hôpital au Canada ?

Outre le respect de la réglementation indiquée, vous devez tenir compte d’autres facteurs si vous souhaitez acheter des blouses d’hôpital pour les infirmières, les médecins et les patients. 

Tout d’abord, vous devez réfléchir aux procédures qui sont effectuées dans vos services de santé. Ainsi, une clinique dentaire a besoin d’un équipement de protection de niveau 2 car il existe une possibilité de transfert de fluides, même lors d’examens de routine. En revanche, si votre clinique ne pratique pas de procédures chirurgicales, il n’est pas nécessaire d’acheter des blouses d’hôpital de niveau 4.

Deuxièmement, il existe des blouses médicales jetables et réutilisables. Les blouses réutilisables sont utiles si votre clinique offre des services d’hospitalisation, tandis que les blouses jetables sont les plus courantes et nécessaires dans la plupart des établissements de santé. Les blouses d’hôpital jetables sont meilleures pour éviter la contamination et prévenir les infections ou d’autres maladies, et sont vraiment nécessaires pour les prestataires de soins de santé. 

Vous devez également tenir compte du fait que vos patients ont généralement des lignes intraveineuses car, dans ce cas, il sera nécessaire d’acquérir des blouses d’isolement dotées des ouvertures appropriées afin de ne pas les déplacer, non seulement parce que cela peut blesser le patient et arrêter les fluides dans la ligne intraveineuse mais aussi parce que, lorsque l’une d’entre elles est soulevée, des saignements peuvent se produire.

En outre, vous devez tenir compte de la fréquence des interventions qui nécessitent un changement de blouse d’hôpital. Cela déterminera le nombre de blouses d’hôpital dont vous aurez besoin chaque mois pour votre clinique.

Une fois que vous avez bien cerné toutes ces caractéristiques, vous devez trouver un fournisseur qui réponde aux conditions du gouvernement canadien. Nous vous recommandons Divocco Medical, qui vous permet de passer vos commandes en ligne et d’organiser des livraisons régulières afin que vous ne soyez jamais à court des blouses d’hôpital dont vous avez besoin dans votre clinique. Elles sont également conçues par des médecins certifiés qui s’assurent que les blouses médicales répondent aux critères nécessaires. 

 

Posted on

Découvrez les types de masques et leur effet sur le COVID-19

Au cours des deux dernières années, et grâce aux recommandations d’organismes reconnus tels que l’Organisation mondiale de la santé et le Centre de contrôle et de prévention des maladies, l’utilisation de différents types de masques a été demandée dans le cadre de la pandémie de COVID-19. Ainsi, bien que le port du masque ne soit plus obligatoire dans la plupart des pays, son utilisation reste recommandée dans les espaces publics fermés, pour les personnes à risque et pour les personnes non vaccinées ou n’ayant pas reçu de rappel de vaccination.

Compte tenu de ce qui précède, cet article traite des types de masques, de leur efficacité non seulement pour protéger l’individu contre le COVID-19 mais aussi comme barrière contre d’autres virus et fluides. 

Quelle est l’efficacité des masques ?

Pendant cette période où l’utilisation des masques chirurgicaux par les civils est devenue populaire, de nombreuses personnes se sont demandées si ces masques étaient vraiment efficaces contre le COVID-19 et d’autres virus. Ainsi, bien qu’il existait déjà des études sur l’efficacité des masques chirurgicaux pour prévenir le transfert de virus, d’autres ont été créées à la suite de l’affaire COVID-19.

Ainsi, le Center for Disease Control and Prevention a publié en février 2022 une étude sur les différents types de masques, indiquant que les masques N95 et KN95 sont très efficaces pour filtrer les particules virales et que leur utilisation constante réduit de 83 % la probabilité de contracter le COVID-19.

D’autre part, ils évoquent également d‘autres types de masques, par exemple les masques en tissu, dont la probabilité de contagion est réduite de 56 %, et les masques chirurgicaux, dont la probabilité de contagion est réduite de 66 %.

Types de masques

Après avoir discuté de l’efficacité des masques, nous aborderons les types de masques actuellement sur le marché ainsi que leurs avantages et inconvénients spécifiques.

Masques en tissu

L’un des types de masques les plus utilisés pendant la pandémie était le masque en tissu, car l’utilisation constante de masques jetables inquiétait de nombreuses personnes en raison de la grande quantité de déchets générés. 

Cependant, parmi tous les types de masques disponibles sur le marché, ce sont les moins efficaces. Ainsi, bien qu’ils montrent une réponse acceptable à une utilisation occasionnelle par des civils, ils ne sont pas utiles pour les professionnels de la santé.

Pour être utilisés et avoir un certain niveau d’efficacité, ils doivent comporter plusieurs couches. Tout d’abord, ils doivent comporter une couche intérieure de matériau absorbant ; ensuite, il doit y avoir une couche non absorbante, par exemple en polypropylène ; enfin, il doit y avoir une couche extérieure non absorbante, généralement en polyester.

KN95 et N95

Bien que le KN95 et le N95 soient des types de masques différents, ils appartiennent tous deux à la même classification : les respirateurs. Les masques respiratoires sont un type de masque qui protège l’individu contre l’inhalation de gaz et de vapeurs toxiques, ainsi que d’agents pathogènes viraux. Ils ont donné des résultats incroyables, ce qui en fait l’un des meilleurs masques

Les masques N95 et KN95 sont parmi les masques les plus protecteurs du marché. Il a été prouvé qu’ils bloquent plus de 90 % des particules. Dans cette optique, les masques N95 et KN95 ne sont pas seulement utilisés dans les environnements de soins de santé, mais aussi dans les endroits où il peut y avoir un contact avec des gaz toxiques, comme sur certains chantiers de construction.

En raison de son haut niveau d’efficacité, les experts recommandent de mettre l’offre à la disposition des professionnels de la santé, notamment ceux qui portent des respirateurs chirurgicaux. Pour les procédures simples ou l’utilisation quotidienne, un masque chirurgical est le mieux adapté. 

Bien que ces deux types de respirateurs soient les plus reconnus, il existe d’autres types de respirateurs : R99, R100, R95, N100, N99, P99, P100 et P95. Cependant, il est très important qu’ils soient approuvés par une entité gouvernementale pour certifier leur efficacité. Dans ce cas, il s’agit de Santé Canada.

Masque chirurgical à usage unique

Les masques chirurgicaux sont peut-être les masques les plus connus et les plus utilisés par les professionnels de la santé et les citoyens. Ils créent une barrière qui protège les cavités muqueuses non seulement des fluides étrangers mais aussi des virus en suspension dans l’air.

Comme les blouses chirurgicales, les masques chirurgicaux ont différents niveaux de certification en fonction du niveau de protection qu’ils offrent. Il existe plusieurs types de masques : les masques de protection minimale, qui sont utilisés pour les procédures simples qui n’impliquent pas de fluides, comme un examen médical de routine ; les masques de niveau 1, qui sont plus résistants aux fluides, mais sont toujours utilisés dans les situations à faible risque ; les masques de niveau 2, qui sont plus épais et résistent aux fluides et même aux aérosols ; et les masques chirurgicaux de niveau 3, qui sont utilisés dans les procédures où il y a une forte probabilité de transfert de fluides, comme les interventions chirurgicales. 

Les masques chirurgicaux sont généralement fabriqués en polypropylène, qui n’est pas tissé mais scellé pour éviter les trous. Il existe également certains types de masques chirurgicaux qui sont fabriqués en polystyrène ou en polyester. 

Il convient de préciser que ces masques sont jetables et ne doivent pas être utilisés plus d’une fois. Lorsque la procédure en question est terminée, les déchets toxiques doivent être jetés. De même, s’il est mouillé ou si vous remarquez une quelconque déchirure.

Enfin, si vous vous êtes demandé où acheter des masques contre le coronavirus, sachez tout d’abord qu’à la suite de la pandémie, de nombreuses entreprises peu scrupuleuses sont apparues et ont mis en vente aussi bien des masques chirurgicaux que des masques respiratoires KN95 et N95, qui n’étaient pas conçus selon les normes internationales, n’avaient pas de certifications et, par conséquent, ne remplissaient pas correctement leur fonction. Ainsi, lorsque vous achetez un masque, quel qu’il soit, vous devez vous assurer qu’il provient d’un site réputé qui dispose des certifications appropriées.

Donc, plus besoin de se demander où acheter des masques contre le coronavirus. Chez Divocco Médical, les masques chirurgicaux sont créés selon les normes les plus strictes et sont supervisés par des professionnels de la santé. Donc, si vous voulez acheter des masques chirurgicaux dans la région canadienne, nous vous recommandons de vous rendre chez Divocco Médical. En particulier si vous travaillez dans le secteur des soins de santé ou si vous avez un besoin constant de fournitures, il est possible de négocier des livraisons régulières afin que vous ne soyez jamais à court de masques chirurgicaux ou de respirateurs.

Posted on

Quel est l’équipement de protection requis par les hôpitaux ?

L’un des principaux enseignements tirés de la pandémie de COVID-19 est l’importance des équipements de protection dans les établissements de santé, tant pour les patients et les visiteurs que pour les professionnels. Dans cet article, nous vous indiquons quels sont les équipements de protection indispensables dans les hôpitaux selon la réglementation du gouvernement canadien

Que signifie EPI ?

Avant de commencer, vous avez peut-être vu l’acronyme EPI lorsque vous cherchiez des informations sur les équipements de protection. La signification de l’EPI est donc simple : équipement individuel de protection. Ce terme est né en 1986 dans l’Union européenne, qui a établi des normes de sécurité de base pour les travailleurs effectuant des travaux sanitaires ou d’autres travaux dangereux qui le nécessitent.

Les EPI sur le lieu de travail sont différentes pour chaque profession. De même qu’un ouvrier du bâtiment doit porter un casque de chantier pour se protéger, les médecins et les infirmières ont besoin d’autres équipements.

Les équipements de protection individuelle dans les établissements de santé

Après avoir clarifié ce qu’est une EPI, nous allons expliquer quels sont les EPI nécessaires sur le lieu de travail dans le secteur de la santé. Il convient toutefois de préciser que, dans le cas de maladies spécifiques telles qu’Ebola, l’Organisation mondiale de la santé et les Centres de contrôle et de prévention des maladies fixent souvent des paramètres spécifiques. 

Blouse chirurgicale

Peut-être l’équipement de protection le plus important utilisé par les professionnels de la santé ainsi que par leurs patients et même les visiteurs. Ils sont utilisés pour protéger l’individu contre les bactéries, les virus ou d’autres micro-organismes qui pourraient l’infecter. L’objectif est d’éviter que des liquides ou des solides n’entrent en contact avec la peau ou les muqueuses. 

Il existe quatre niveaux de protection dans les blouses chirurgicales. La blouse chirurgicale de niveau 1 est généralement portée par les visiteurs ; la blouse chirurgicale de niveau 2 est utilisée pour les procédures telles que les sutures et les prises de sang ; la blouse de niveau 3 est nécessaire pour les traitements présentant un risque plus élevé de transfert de fluides, comme l’insertion d’une ligne intraveineuse ; enfin, la blouse chirurgicale de niveau 4 est utilisée pour les interventions chirurgicales.

Gants médicaux

Bien que la blouse chirurgicale soit un équipement de protection très efficace pour empêcher le transfert de fluides, elle ne protège pas les mains. Il est donc nécessaire que les professionnels de la santé utilisent des gants médicaux dans toutes les situations où il y a exposition à des fluides corporels ou lors de la manipulation d’équipements médicaux ayant été en contact avec ces fluides.

Les gants médicaux sont fabriqués dans différents matériaux tels que le nitrile, le polyvinyle, le néoprène et le latex. Cet équipement de protection existe en deux versions : les gants d’examen et les gants chirurgicaux. La principale différence réside dans le fait que les gants chirurgicaux permettent une plus grande sensibilité pour aider à la précision de la chirurgie et qu’ils sont fabriqués avec une plus grande attention à la qualité car il y a un excès de fluides présents dans les procédures chirurgicales.

D’autre part, il est très important de retirer les gants médicaux avec précaution. Il faut les prendre par le poignet, en insérant deux doigts et en retournant les gants au fur et à mesure qu’on les retire, puis les jeter dans une poubelle pour déchets toxiques. 

Masques médicaux à usage unique

En ce qui concerne les équipements de protection du visage, il existe de multiples types de masques médicaux. Tout d’abord, il y a les masques médicaux N95 et KN95. Ils se caractérisent par un ajustement serré et filtrent au moins 95 % de l’air. 

Ainsi, les masques médicaux N95 et KN95 sont particulièrement utiles lorsque le personnel de santé, les visiteurs ou les patients sont confrontés à des infections transmises par l’air, raison pour laquelle ils ont été fortement recommandés pendant la pandémie de COVID-19.

D’autre part, il existe des masques chirurgicaux médicaux. Ils sont jetables et sont utilisés dans un grand pourcentage de procédures médicales car ils empêchent le contact des muqueuses avec les fluides corporels, le sang, entre autres.

Il est essentiel de noter qu’ils sont jetables, c’est-à-dire que s’ils sont mouillés ou dès que la procédure médicale en question est terminée, ils doivent être jetés dans une poubelle pour déchets toxiques. 

Écran facial

Les écrans faciaux sont une autre pièce de l’équipement de protection utilisé pour protéger les muqueuses des autres fluides corporels. Ils sont utilisés en particulier par les professionnels des soins dentaires, car leur visage est proche de celui de leurs patients pendant le traitement. 

Ainsi, ils protègent complètement la zone du visage des projections de diverses substances que le patient peut expulser. Cependant, ils sont également utilisés par les médecins, les infirmières et même les vétérinaires.

Cet équipement de protection individuelle se caractérise par le fait qu’il est fabriqué en plastique transparent et qu’il est fixé à la tête au moyen d’une bande de sécurité. Selon l’utilisation et les instructions du fabricant, ils peuvent être réutilisés moyennant un nettoyage et une désinfection appropriée, mais, comme la plupart des équipements de protection individuelle, ils sont souvent jetables.

Lunettes de sécurité médicales

Les lunettes de sécurité sont une autre pièce d’EPI fréquemment utilisée sur le lieu de travail. Ces lunettes sont plus résistantes que les lunettes ordinaires et, bien qu’elles puissent être dotées de verres correcteurs pour aider à la vision, ce n’est pas toujours le cas. 

Ils doivent également être capables de résister aux rayures. Dans certains cas, il est possible de trouver des lunettes de protection capables de résister aux radiations. Ces équipements de protection sont très résistants et permettent de protéger totalement les yeux des professionnels de la santé contre les éclaboussures. Ils sont donc utilisés dans les procédures où la probabilité d’éclaboussures est élevée, par exemple en chirurgie.

Bottes médicales à usage unique

Enfin, nous tenons à souligner l’utilisation de bottes médicales jetables comme équipement de protection individuelle. Ils existent en différentes tailles et peuvent protéger de la cheville au tibia.

Elles sont utilisées pour éviter de contaminer les espaces extérieurs avec les chaussures, en particulier si une zone à forte infection est traitée ou doit être maintenue stérile. 

Bien qu’il ne soit pas aussi fréquemment utilisé que les masques faciaux, les blouses chirurgicales ou les gants médicaux, cet équipement de protection peut être nécessaire dans certains établissements de soins de santé et même dans les industries de manipulation des aliments, entre autres. 

Enfin, si vous avez cherché sur Google “équipement de sécurité près de chez moi”, ne cherchez pas plus loin. Chez Divocco médical, nous proposons des équipements de protection de la plus haute qualité, supervisés par des professionnels de la santé, avec des prix et des livraisons périodiquement négociables afin que vous ne soyez jamais à court de fournitures sur votre lieu de travail. 

Posted on 2 Comments

Quelle est la différence entre les gants en nitrile et les gants en latex ?

docteur

Dans le domaine médical, les gants sont l’un des articles indispensables à toute clinique. Deux des matériaux de gants les plus populaires sont le nitrile et le latex. Cependant, lorsqu’il s’agit de choisir l’une ou l’autre de ces deux options, il y a beaucoup de confusion ou d’opinions divergentes quant à la meilleure solution. Les gants en nitrile et les gants en latex sont tous deux idéaux pour les tâches de manutention, mais ils ont tous deux leurs propres différences et avantages à l’usage.

Pour en savoir plus sur le sujet, voici les principales différences entre les gants en nitrile et les gants en latex, leurs avantages et quels sont les gants idéaux à acheter.

Gants en nitrile

Les gants en nitrile sont connus pour être fabriqués en nitrile-butadiène, un caoutchouc synthétique durable. Par conséquent, ce type de gant est idéal pour les personnes qui manipulent des produits chimiques et des objets tranchants. Ce qui est particulier, c’est que les gants en nitrile par rapport aux gants en latex sont parfaitement adaptés à la plupart des environnements médicaux.

Gants en latex

D’autre part, les gants en latex ont été l’option la plus courante dans le domaine de la santé, car ce sont les gants jetables par excellence. Cependant, de nombreuses personnes ont signalé des réactions allergiques à leur utilisation, ce qui a été la principale raison de l’existence d’autres alternatives de gants comme le nitrile.

Gants en nitrile ou en latex : polyvalence

femme avec des gants en nitrile

Comme indiqué, les gants en nitrile sont plus résistants que les gants en latex. Bien que les deux offrent du confort, les gants en nitrile sont suffisamment polyvalents pour être utilisés pour une grande variété de tâches, notamment la préparation des aliments, l’automobile ou les procédures médicales compliquées.

Les gants en nitrile sont également disponibles dans une variété de couleurs. Bien que les gants en nitrile soient traditionnellement bleus, ils sont désormais disponibles dans de nombreuses teintes différentes. Cela n’affecte pas leurs performances, mais de nombreuses organisations leur attribuent un code couleur pour correspondre à des applications spécifiques.

Gants en nitrile ou en latex : maniabilité

En termes de manipulation, les gants en latex sont généralement plus appropriés pour diverses tâches nécessitant plus de dextérité, car le matériau est plus adaptable, élastique et confortable. D’autre part, la fabrication des gants en nitrile s’est améliorée, de sorte qu’il est également possible de les utiliser pour effectuer différentes tâches, notamment pour les examens, les activités cliniques ou la manipulation de produits contenant des substances chimiques.

Sécurité

La différence entre les gants en nitrile et les gants en latex est très nette. Le nitrile est une alternative plus sûre pour les personnes allergiques au latex ou ayant une peau plus sensible.

Quand faut-il utiliser des gants médicaux en nitrile et des gants en latex ?

gants en nitrile bleu

Les gants en nitrile et en latex peuvent être utilisés à peu près aux mêmes fins, mais il y a quelques exceptions. Par exemple, les gants en latex ont tendance à être utilisés pour des tâches générales telles que le lavage de la vaisselle, le nettoyage ou les examens médicaux qui ne nécessitent pas autant de complexité.

En revanche, il n’est pas recommandé d’utiliser le latex pour manipuler des aliments ou cuisiner, car il provoque des réactions allergiques. De même, la poudre contenue dans ce type de gants peut adhérer aux aliments.

D’autre part, les gants en nitrile peuvent être utilisés pour les mêmes tâches que les gants en latex, mais leur principale différence est qu’ils sont également idéaux pour la préparation des aliments car ils ne contiennent pas les mêmes matériaux de fabrication. Par conséquent, ce type de gants est le plus polyvalent et présente de nombreux avantages par rapport au latex.